3 novembre 2012 : Concert Concorde, Green Vaughan et April was a Passenger

Nouveau rendez-vous du CLAC pour une soirée rock électro.

APRIL WAS A PASSENGER


On peut, on doit, vouloir tout à la fois : baroques et pop, voire baroques et roll, théâtraux et intimistes, charnels et synthétiques, tubesques et expérimentaux à la fois, maximalistes mais finement acrobates, les morceaux rêveurs d’April Was a Passenger ne dessinent jamais un univers unique et statique mais préfèrent dessiner, à chaque virée, des décors changeants, des atmosphères versatiles, des météorologies variables.
Variables comme les horizons et influences larges des trois membres du groupe, formé en septembre 2011 et composé de Minouche Briot, Jérôme Baudouin et Anthony Caruana : imaginez des chansons puisant leur sève unique, leurs sons tordus, leurs belles arabesques et leur grâce permanente chez Queen comme chez Kraftwerk, chez Ricky Nelson comme chez Etta James, chez Blondie comme chez Nick Cave, dans la soul éternelle comme dans une pop encore inédite, et vous aurez une idée du voyage, forcément passionnant, auquel ils vous convient.
http://aprilwasapassenger.bandcamp.com/

GREEN VAUGHAN


Un chanteur, un guitariste, des machines, des vidéos, telle est la combinaison imparable de Green Vaughan depuis 2009. Entre rock saturé et samples electro-rythmés, Green Vaughan propose une musique hybride, nerveuse et terriblement post-punk.
L’univers chahuté du duo lillois provient à n’en pas douter du parcours particulier des deux protagonistes et du no-limit dans les compositions.
Ces deux créatifs nous transpercent avec force, sincérité et émotions balançant entre excentricité et sensualité. Leur musique est dansante, entraînante et leur projet résolument exigeant.
http://greenvaughan.bandcamp.com/

CONCORDE


Deux ans après la sortie de leur premier EP 79 et une série de concerts en charmante compagnie (de Fujiya & Miyagi à Julian Casablancas), Clément Froissart et les frères Zippel vont sans doute tourner la page la plus importante de leur histoire commune. Candy Clash était l’un des secrets les mieux gardés de la scène parisienne, comme un trésor que l’on s’échange sous le manteau, Concorde est programmé pour séduire au delà des frontières. L’arrivée d’un quatrième membre n’a surtout pas brisé l’alchimie fondatrice de l’ex-trio. Bien au contraire. L’esthétique pop, les vieux synthés et la MPC ont toujours leur place mais la section rythmique s’enrichit d’une jeune frappe, Louis Delorme, devenu en quelques dates, aussi indispensable que le sirop d’érable sur la tournée de pancakes dominicale. Le son résolument plus brut, a gagné en profondeur. Concorde s’inscrit avec classe dans une dynamique ambitieuse, sans fioritures, au service d’une modernité (super)sonique assumée. Avec Concorde, c’est tout le savoir-faire mélodique des frenchies qui s’acoquine avec Television, Talking Heads, The Feelies… New York n’a jamais été aussi proche !
http://concorde.bandcamp.com/

Pratique :
Concert 6 €
Samedi 3 novembre – 20h30
Maison du Temps Libre à Allaire
Contact CLAC :
rf.oodanawnull@eriallacalc – 02 99 71 87 96